Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Dimanche (19/12/04)
Chanson des escargots qui vont à l'enterrement
--> Jacques Prévert

Chanson des escargots qui vont à l'enterrement
Jacques Prévert

A l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes réssucitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voila le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le coeur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dit
Ça noircit le blanc de l'oeil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vous couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent a chanter
A chanter a tue-tête
La vrai chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais la haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

Ecrit par ScaniaetEmiliano, à 00:03 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (09/12/04)
Louise Attaque

Et ses paroles criées ou bien prononcées à demi-mots; à la lueur d'une chandelle ou bien au beau milieu d'un ''spot light''.

Extrait issu des Nuits Parisiennes:

''J'voudrai t'ammener au dessus d'un volcan

Brûler mes os faire transpirer mes sentiments''

Extrait issu d'Amours:

''Amour avec un grand A

c'est long, c'est long, c'est long

Amour, mon amulette du cou autour excellent

Amour serait-ce un jeu d'enfants à crier tout le temps?''

Extrait issu de La Brune:

''Hier soir j'ai décroché la lune

Hier soir j'ai gravi cent une dunes''

Ecrit par Audreyelise, à 23:19 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (04/12/04)
Damned Canuck
--> Gaston Miron
Gaston Miron
Le damned Canuck

Nous sommes nombreux silencieux raboteux rabotés
dans les brouillards de chagrins crus
à la peine à piquer du nez dans la souche des misères
un feu de mangeoire aux tripes
et la tête bon dieu, nous la tête
un peu perdue pour reprendre nos deux mains
ô nous pris de gel et d'extrême lassitude

la vie se consume dans la fatigue sans issue
la vie en sourdine et qui aime sa complainte
aux yeux d'angoisse travestie de confiance naïve
à la rétine d'eau pure dans la montagne natale
la vie toujours à l'orée de l'air
toujours à la ligne de flottaison de la conscience
au monde la poignée de porte arrachée

ah sonnez crevez sonnailles de vos entrailles
riez et sabrez à la coupe de vos privilèges
grands hommes, classe écran, qui avez fait de moi
le sous-homme, la grimace souffrante du cro-magnon
l'homme du cheap way, l'homme du cheap work
le damned Canuck

seulement les genoux seulement le ressaut pour dire

Ecrit par coucoulamenace, à 08:56 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 3 commentaires)
Mardi (30/11/04)
Des amies pour toutes la vie
--> ça c'est beau!

Dernièrement, je suis allée visité 2 de mes amies à Trois-Rivières, avec ma meilleure chum et coloc Caro. Je n'arrive même pas à explquer à quel point ma fin de semaine fut géniale! Depuis la maternelle que je connais ces filles-là...nous étions habituées à nous voir régulièrement, mais ça faisait 2  mois que je ne l'ai avais pas vu, à cause de la distance qui nous sépare depuis que nous sommes entrées à l'Université. Quand on s'est vu, on s'est jetté les 4 dans les bras l'une de l'autre...on avait le goût de pleurer de joie!

On a passé plein de beaux moments et on s'est rendu compte à quel point rien n'avait changé. On se devine, on se connaît, on sait l'histoire de chacune...et ça fait du bien de ne pas avoir à expliquer qui l'on est. Je dis ça parce que même si j'ai rencontré des gens incroyables ici, personne ne sait véritablement tout tout tout de moi comme elles le font. Et cette magnifique fin de semaine nous a seulement permis de constater à quel point on a vraiment une belle et unique amitié.

Ecrit par Jade, à 07:40 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 3 commentaires)
Dimanche (28/11/04)
La littérature comme vous ne l'avez jamais entendue!
Parce que la littérature est aussi belle à entendre nous avons ajouté le lien suivant sur notre liste http://www.archivox.com.
Le site présente des narrations de textes célèbres.
Laissez à vos oreilles le soin de vous faire découvrir l'esprit des grands écrivains français.
Ecrit par ScaniaetEmiliano, à 10:26 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 1 commentaires)
Vendredi (12/11/04)
GEORGES DUHAMEL

Au coin de la tendre bouche,

A l'ombre du nez finement ailé,

C'est là qu'il est pour moi,

Le plus beau lieu du monde

Ecrit par scaniagregoire, à 00:29 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 1 commentaires)
Jeudi (11/11/04)
MARGINAL WAY
--> De la poète montréalaise Nicole Brossard

Ecrit par scaniagregoire, à 09:06 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (09/11/04)
Polémil Bazar

KYOTO

Ecrit par Audreyelise, à 03:47 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (03/11/04)
Borborygmes
--> Thomas Fersen

1.- Roseline et moi, nous regardons le plafond;
Mon estomac produit des borborygmes;
Mon oesophage fait des bruits de siphon;
Je n'y peux rien, le ventre est une énigme...

Ecrit par Juanero, à 08:44 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (29/10/04)
Mon beau ou ma belle
--> ... chu pas capable!
Bonjour mon beau ou ma belle? Est-ce que je suis la seule à sentir une fausse familiarité dans cette expression? Quand j'entends ça, j'ai l'impression que qui me nomme ainsi veut se donner une supériorité vis-à-vis de moi. Difficile à expliquer... comme si soudain ça devenait un oncle ou une tante, en principe bienveillante, alors que la relation souvent est lointaine. On impose une familiarité plutôt que de la faire progresser, au fil des rapports entre les personnes. Oui, je suis d'accord : drôle de commentaire pour cette chronique... À une prochaine! (mais qu'en pensez-vous???) claudel
Ecrit par claudel, à 21:30 dans la rubrique Le beau en mots.
Lire l'article ! (suite de l'article + 6 commentaires)
Articles suivants